lunes, 19 de marzo de 2012

L’emploi de l’Internet augmente-t-il ?

Enrique Pérez Fumero
enriquep@rect.uo.edu.cu

La Alianza Francesa de Santiago de Cuba celebra la semana de la francofonía. Exposiciones de artes plásticas, performances, muestras de películas en francés y los acostumbrados juegos Question pour un champion, Le mot le plus long y La Plum d’or, entre otros, demostrarán la cultura francesa que vive en esta ciudad.

La Francofonía designa el hecho de hablar el idioma francés. Pero en un contexto político, representa a la comunidad constituida por países francófonos, que utilizan el francés como lengua materna, administrativa o de enseñanza. El término fue inventado por el geógrafo francés Onésime Reclus (1837-1916), y luego de la Segunda Guerra Mundial fue popularizado por el presidente senegalés Léopold Sédar Senghor (1906-2001). Este artículo es un regalo al idioma de Hugo y Zola y a quienes asumen el francés como un modo de vida.


L’écrivain français Jules Verne (1928-1905) fut l’un de personnes préoccupé pour des nouveaux progrès scientifiques ; le capitaine Nemo était son complice lors ses voyages littéraires. Mais, pourrait Verne cohabiter désormais chez un cybermonde ? Qu’est-ce qu’il aurait fait, si il avait connu la nouvelle ère de l’Internet ?

En 1989, l’anglais Tim Berners-Lee et le belge Robert Cailliau, ont mis au point le projet du World Wide Web avec le langage html (HyperText Markup Language) et le Protocol de Transfer Hyper Text (http). Chez le Conseil Européen pour la Recherche Nucleaire, ils ont crée le premier site de l’histoire. Depuis 1989, l’Internet est devenu une révolution sociale, politique, culturelle ; un chœur écouté harmonieusement par tout le monde, au-delà des frontières géographiques ou physiques. Alors, qu’est que ce l’Internet : un groupe d’ordinateurs, attachés entre eux, par le fil électronique. L'Internet est un outil familier de notre société. Sa croissance a été rapide et sa présence est forte dans divers secteurs. Sa force réside, bien sûr, dans la connectivité qu'il procure, représentée par sa formidable capacité à mettre en relation des ordinateurs, quelque soit leur localisation. L'architecture Internet actuelle est un remarquable succès.

Aujourd’hui tout est accessible par un simple clic ! Un site accueillant www.exitoexportador.com, nous mets ou jour concernant des pays avec le plus de connexions à l’Internet : en Amérique, les États-Unis suivis du Brésil ; en Eurasie, l’Allemagne, la France, la Russie et la Chine. Nous avons changé notre société industrielle, pour la technologique.

La lecture de quotidiens et de livres, a diminué au profit de la télé, des jeux vidéo, du portable et de plus en plus de l’Internet. Les jeunes et les ados qui sont nés depuis 1990, sont appelés la génération techno, zapping… car ils connaissent la réalité grâce à leurs ordinateurs. Alors ils n’ont pas besoin de lire Le rouge et le noir. La plupart préfère l’extrait simple et court publié par la Wikipédia, l’encyclopédie crée par Jimmy Wales. Quitte à se faire critiquer, les jeunes ne changeront pas d’avis ! On a pu assister à une diffusion progressive d’une culture de l’écran, qui complète celle de l’imprimé.

Dès ses premiers jours, l'Internet a été utilisé par les chercheurs qui souhaitaient mieux communiquer entre eux. Même si l’Internet a soumis tous les moyens de communications, on en a inventé des nouveaux comme les blogs et les réseaux sociaux. Analisons deux informations extraits de Le Figaro.

Facebook vient de lancer son logiciel Facebook Messenger pour Windows. Déjà disponible en version mobile sur iOS, Android et Blackberry OS, Facebook Messenger permet d’accéder simplement à ses contacts en ligne afin de communiquer avec eux sous forme de messagerie instantanée. Il offre aussi un accès direct aux dernières activités de ses amis, qu’ils s’agisse de nouveaux statuts ou d’activité effectuées sur des sites tiers grâce à l’Open Graph, mais également aux demandes d’ajout à la liste d’amis, aux notifications et aux messages. Les conversations en groupe ou vidéo ne sont “pas encore disponibles”, précise Facebook.
D’après une étude de l’institut Semiocast, 383 millions de profils ont été créés sur Twitter, dont 5,2 millions en France, ce qui en fait le 16e pays en nombre d’utilisateurs inscrits. Le nombre d’inscrits sur Twitter a ainsi “plus que doublé” en 2011. Les Français représentent 1,4% du nombre d’utilisateurs dans le monde.

Google, le plus connu navigateur électronique, nous donne la main quand nous sommes perdus chez le cyberespace. Dans le même temps, de nouveaux besoins apparaissent :

  • la diffusion d'informations à grande échelle dans les voitures, sur les Personal Digital Assistants (PDA), sur les ordinateurs et les téléphones portables.
  • l'installation dans les microprocesseurs au cœur de nombreux objets de possibilités de communication, qui leur permettront de coopérer et diagnostiquer seuls leurs pannes.
  • la collecte d'informations produites par des milliers de capteurs.

Le journalisme citoyen est un sujet brûlant, à l’intérieur de la « démocratisation » de l’Internet. Un ouvrier ou un professionnel qui ne sont pas des journalistes participent également à la diffusion des informations. Certains journaux comme El Pais en Espagne, et Le Post en France, ont leurs rubriques pour les citoyens collaborateurs.

Et quoi dire par rapport à l’Internet et le développement des langues ? C’est vrai qu’elles évoluent sans cesse, dans leur prononciation, leur vocabulaire (lexique), la forme de mots (morphologie), la manière dont ils s’organisent dans la phrase (syntaxe). Dans notre société numérisé, on s’est amusé à projeter dans l’avenir des évolutions qui, perceptibles en français contemporain, ne sont pas nécessairement inéluctables. Un exemple : plus de 50 % des sites web sont écrits en anglais !

Alors, quel serait l’avenir de l’Internet ? Quelles seront les conséquences à long terme dans nos sociétés actuelles ? L'Internet du futur, devra donc pouvoir s'auto-organiser et se protéger. Utilisez-le sans qu’il vous empêche de réfléchir. Mais de l'évolution de l’Internet deviendra une nouvelle architecture qui engendrera un Internet, robuste et autoconfigurable, défi pour le XXIe siècle.

No hay comentarios:

Publicar un comentario