martes, 8 de mayo de 2012

Le socialisme..., est-il arrivé à L'Elisée avec le président élu ?


Enrique Pérez Fumero
enriquep@rect.uo.edu.cu

La veille, la participation des français aux urnes lors le second tour de la présidentielle a augmenté à tel point, que les politiciens estimaient un grand succès cette année de leur favori des sondages, François Hollande. Alors le candidat du PS Hollande, est devenu le septième président socialiste de la Ve République  (51,67% des suffrages) après François Mitterrand qui avait rempli deux mandats entre 1981 et 1995.  

Mais, comment est-il ? Les témoignages de deux voisins de son appartement du XVe arrondissement de Paris, rue Cauchy, nous approche à l'homme politique et être humain : «Il est calme, posé, charmant, il n'hésite pas à discuter avec les gens qui l'entourent ou qu'il croise simplement», «Il a le sourire facile» et «n'a pas la grosse tête. Il adore se faire photographier aux côtés des jeunes de son quartier».


Désormais, le nouveau président s'engage aux projets socialistes de sorte qu'il puisse supporter le haut niveau et qualité de vie des français, qu'ont lui donnés le pouvoir politique. Remarquons les mesures que François Hollande devrait maître en pratique selon un calendrier fixé jusqu'en juin 2013 :   

·        l'augmentation de 25 % de l'allocation de rentrée scolaire (par décret); 
·        le blocage pour trois mois des prix des carburants (par décret); 
·        la mise en place d'une caution solidaire pour permettre aux jeunes d'accéder à la location
·        la garantie pour l'épargne défiscalisée (avec la création du livret épargne industrie)  

·        La présentation du projet de loi de programmation des finances.
·        La suppression de la "TVA Sarkozy" appliquée depuis le 1er avril 
·        La séparation des activités de dépôt et des activités spéculatives 
·        Le réexamen de la rentrée scolaire 2013, notamment pour les Rased 
·        La commission de préparation de "l'Acte II de l'exception culturelle" 

·        La création de 1 000 postes (sur les 5 000 prévus) pour la sécurité et la justice 
·        La fin de la convergence tarifaire public-privé à l'hôpital 
·        La négociation avec les partenaires sociaux sur la réforme des retraites 
·        Une loi sur la tarification progressive de l'eau, de l'électricité et du gaz 
·        Le droit au mariage et à l'adoption pour tous les couples 
·        Le droit de finir sa vie dans la dignité
 
Maintenant la gauche a l'opportunité de démontrer qu'elle peut réussir jusqu'à les scrutins à venir en 2014. Pourtant les français espèrent que la phrase d'Hollande : «c'est le temps de changements» soit vraie. 

No hay comentarios:

Publicar un comentario